Location
Coordonnées

1, rond point Baudimont - CS 40528 - 62008 ARRAS CEDEX 8

Location
Téléphone

03.21.71.51.32

Actualités

ACTUALITES 2021

Longuenesse : une vingtaine d’enfants en danger accueillis à L’Archipel depuis janvier

Depuis la mi-janvier, le bâtiment L’Archipel, qui appartenait à la Croix Bleue, rue du Président-Allende, est devenu une maison d’enfants à caractère social. Elle accueille une vingtaine d’enfants placés, âgés de 4 à 16 ans. Le projet est porté par l’Établissement public départemental de l’enfance et de la famille (EPDEF) en lien avec le Département et la ville.

Les origines de ce projet remontent au premier confinement : « L’offre d’accueil de la protection de l’enfance était arrivée à saturation et le Département ne voulait pas accueillir de nouveaux enfants dans les structures existantes pour limiter les risques de contamination au Covid », se souvient François Noël, directeur de l’EPDEF. Il a alors été décidé de créer une maison d’enfants temporaire. Pendant deux mois, l’IME de Bouvigny-Boyeffles a été mis à disposition de l’EPDEF. Devant la réussite de l’expérience, et comme la crise perdure, le Département a souhaité renouveler l’opération.

« Les enfants accueillis dans nos structures ne sont pas dangereux mais en danger. »

Une prospection a eu lieu sur l’ensemble du département à la recherche de locaux vacants. Construit en 2009, le bâtiment L’Archipel, à Longuenesse, répondait aux exigences. « Nous avons rencontré le maire qui a souhaité associer les riverains. » Une réunion publique a eu lieu en fin d’année afin de rassurer la population : « Les enfants accueillis dans nos structures ne sont pas dangereux mais en danger. Ils sont placés dans le cadre de l’aide sociale à l’enfance pour les protéger. Ce ne sont pas des mineurs délinquants », précise François Noël.

Des riverains heureux d’accueillir les enfants

De fait, le directeur de l’EPDEF a salué le comportement des riverains qui ont validé le projet à l’unanimité. «  Ils étaient même enthousiastes et ont fait des propositions pour que les enfants soient parfaitement intégrés dans le quartier. »

Après quelques travaux de sécurisation, les enfants sont arrivés le mois dernier, encadrés par des éducateurs spécialisés, un psychologue, une infirmière, un surveillant de nuit, des maîtresses de maison.

 Le bail de location court jusqu’au mois de novembre : « La convention initiale a été signée avec la Croix Bleue qui a depuis vendu son site. Notre nouveau bailleur, c’est le promoteur immobilier », affirme François Noël pour qui il est prématuré d’évoquer l’avenir de l’EPDEF à Longuenesse : « Des discussions ont débuté mais rien n’est encore validé. »
 
Source : voix du nord
 
https://www.lavoixdunord.fr/944141/article/2021-02-24/longuenesse-une-vingtaine-d-enfants-en-danger-accueillis-l-archipel-depuis